4 conseils pour bien choisir un vélo d’appartement

Les fabricants sont connus pour être à l’affut de ce que les gens veulent. Du coup, on voit sur le marché un produit de même utilité en grand nombre. Leurs différences résident dans leurs fabrications. Et par conséquent, il est plus difficile pour nous, les consommateurs, de trouver le bon produit. Concernant le vélo d’appartement, ceci s’adresse surtout aux sportifs et ceux qui projettent d’en acheter, voici 4 conseils pour bien choisir.

1-    Prenez en considération la fluidité de la roue d’inertie

Cette fluidité de la roue d’inertie dépend en fait de son poids. Plus la roue d’inertie est lourde et plus le pédalage est fluide et confortable. En revanche, si la roue d’inertie est trop légère, vous ne vous sentirez pas très bien pendant le pédalage. Quoi qu’il en soit, votre choix va s’appuyer sur deux conditions. Voici quelques chiffres pour vous donner une idée. Une roue d’inertie qui pèse entre 7 à 9 kg est faite pour un usage irrégulier, peut être une ou deux fois par mois. Une roue d’inertie pesant aux environs de 9 à 14 kg est idéale pour une utilisation régulière, une à trois fois par semaine. Et une roue d’inertie qui pèse au-delà de 15 kg est parfaite pour les pros qui s’entrainent une ou deux fois par jour.

2-    Bien choisir le type et le niveau de résistance

Il en existe 2 types : la résistance mécanique et la résistance magnétique. Pour le premier (mécanique),  l’augmentation du pédalage se fait avec une molette. Pour le second (magnétique), la modification peut se faire via la console du vélo. Quant au niveau de résistance mesuré en Watt,  il vous donne une information sur la résistance maximale du vélo. Il existe des équipements qui peuvent fournir une résistance entre 25 à 600 W et d’autres de 25 à 250 W.

3-    Vérifier si les divers éléments du vélo sont ajustables

Pour être certain de ne pas avoir des problèmes d’utilisation. Il est, en effet, nécessaire de bien vérifier si les différents accessoires du vélo sont ajustables. Cela concerne entre autres la selle et le guidon. Il faut que la selle soit ajustable parce que tout le monde n’a pas la même taille. Il faut que chacun se sente à l’aise à la hauteur qui lui convient. De même pour le guidon, il faut qu’on puisse l’avancer ou le reculer pour trouver la meilleure position possible. N’oubliez pas non plus de considérer le poids maximal que le vélo peut supporter. Il se peut que vous achetiez un vélo d’appartement qui ne peut pas supporter votre poids.

4-    Prendre en compte le prix du vélo

Naturellement, le prix d’un vélo d’appartement dépend de sa qualité. Ne vous attendez donc pas à ce qu’un vélo 150 euros soit plus solide qu’un vélo de 600 euros. Cela vaut également sur la performance et la durabilité de l’équipement. On peut considérer que plus le vélo est cher, plus il est de bonne qualité. Ainsi, il sera plus agréable de le pédaler et il durera beaucoup plus longtemps. Par contre, se précipiter vers un équipement à bas prix serait une erreur. Il faut avouer que cela est très tentant, mais mieux vaut faire un petit investissement pour une bonne affaire plutôt que de regretter une mauvaise décision !

Bref, l’achat d’un vélo d’appartement ne se fait pas en coup de tête  . Il faut prendre le temps de réfléchir et de peser le pour et le contre pour profiter d’un bon équipement sportif.